103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Les 150 ans de Saint-Élie-de-Caxton immortalisés dans la pierre

17 septembre 2015

(Photo : Claude Des Rosiers, sculpteur-peintre, devant son oeuvre «Le caroussel» créé pour le 150e de Saint-Élie-de-Caxton. 103,1 FM) 

Résident de la municipalité de Charette, le sculpteur-peintre Claude Des Rosiers a créé une immense sculpture représentant les 150 ans de Saint-Élie-de-Caxton. 

Ce projet fait partie des legs que l’organisation du 150e anniversaire de Saint-Élie-de-Caxton laissera à la municipalité à la fin de l'année. 

La sculpture « Le caroussel » s’ajoute aux autres réalisations qui devraient totaliser une valeur de plus de trente mille dollars.  

Selon l'artiste, le titre de l’œuvre signifie le tourbillon de vie, intense et successif, qui gravite autour de la montagne à Saint-Élie-de-Caxton et l’immense énergie qui s’en dégage à travers toutes les périodes de notre histoire. 

Au niveau technique, la sculpture est taillée dans un bloc de pierre calcaire de Saint-Marc-des-Carrières, ayant onze pieds à la base, huit pieds de chaque côté et sept pieds de hauteur en son centre.   

Signification 

Claude Des Rosiers a tracé dans la pierre les grandes lignes représentant la personnalité caxtonnienne. Le point de départ physique est vu de façon triangulaire, car le village gravite autour d’une montagne. La base de la pierre est l’encrage des racines, là où les colons ont commencé l’intervention pour s’installer.  

La scène principale représente un homme accroupi, tirant une roche en essayant de dégager un peu de terre afin de permettre à une femme d’y mettre une semence. Un trou percé à la hauteur des deux têtes permet de les dégager complètement.

L’homme avec quelques enfants accrochés sur le corps exprime la charge et la responsabilité. Sur le côté, une multitude de petits personnages gravissent la montagne en procession ou en promenade, selon l’interprétation de chacun. Au sommet trône le dôme du tombeau.

Audio : Claude Des Rosiers, sculpteur-peintre