103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Loi C-24 : Marianne Foucrault dénonce la position de ses adversaires

30 septembre 2015

(Photo : Archives) 

La candidate du Parti Conservateur dans Berthier-Maskinongé, Marianne Foucrault, s'en prend à ses adversaires du Parti libéral du Canada (PLC) et du Nouveau parti démocratique (NPD) concernant la loi C-24.

La loi C-24 permet au gouvernement fédéral de révoquer la citoyenneté de certains Canadiens qui détiennent une double citoyenneté afin de lutter contre le terrorisme.  

Marianne Foucrault mentionne que Pierre Destempes (PLC) et Ruth Ellen Brosseau (NPD) pensent comme leur chef et souhaitent que les terroristes reconnus coupable devraient conserver leur citoyenneté canadienne. Les libéraux et le NPD ont promis d'abolir le projet de loi C-24 s'ils sont portés au pouvoir.

« Comme conservateur, je pense que les terroristes reconnus coupables doivent être pris aux sérieux. S’il déclare la guerre au Canada par des actes de terrorisme ou de trahison, nous devons révoquer la citoyenneté canadienne à un terroriste ayant la double citoyenneté », a déclaré la candidate du Parti conservateur dans Berthier-Maskinongé. 

Il y a quelques jours à peine, le chef du groupe terroriste Toronto 18, Zakaria Amara, qui a été reconnu coupable et purge sa peine en prison, s’est fait retirer sa citoyenneté grâce à la loi C-24 adoptée par le gouvernement conservateur. Selon Marianne Foucrault, les Libéraux et le NPD se sont ppposés à ce projet de loi.

« Les Libéraux et le NPD ont promis d’abolir le projet de loi C-24.  Ça signifie que s’ils prennent le pouvoir le 19 octobre, le terroriste reconnu coupable Zakaria Amara sera libre de rôder dans nos rues et de voyager avec un passeport canadien », a mentionné la candidate conservatrice dans Berthier-Maskinongé.