103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Incendie à Louiseville : l'hypothèse d'un acte délibéré n'est pas écartée

5 janvier 2016

(Photo : L'immeuble au lendemain du brasier. 103,1 FM)

Appelés en premier lieu pour un simple feu de cheminée, les pompiers de Louiseville se sont rapidement rendus compte qu'il s'agissait plutôt d'un incendie de bâtiment qui sévissait au 309, Notre-Dame Sud à Louiseville.

Vu l'ampleur du brasier, l'immeuble de douze logements a rapidement été déclaré perte totale.

Avec l'aide de leurs confrères de Yamachiche et Maskinongé, les pompiers de Louiseville ont terminé leur opération vers minuit trente.

Incendie criminel? 

En entrevue sur les ondes du 103,1, le chef du service incendie de Louiseville, Marcel Lupien, il pourrait s'agir d'un acte délibéré de la part d'une des locataires de l'immeuble qui aurait jeté un mégot de cigarette dans une poubelle de son appartement.

Cette hypothèse n'est toutefois pas confirmée par la Sûreté du Québec pour l'instant. 

Selon certains témoins de la scène, la dame en question souffrirait possiblement de troubles de santé mentale et aurait déjà tenté par le passé de mettre le feu à l'immeuble, mais sans succès.

2e incendie 

Et c'est à peine quelques minutes plus tard que la Sûreté du Québec a dû rappeler le service incendie de Louiseville pour leur mentionner que les flammes avaient repris dans la toiture du même immeuble à logements.

Plus mineure comme intervention que le premier incendie, les pompiers ont tout de même été sur les lieux jusqu'à 3h30 dans la nuit de lundi à mardi pour sécuriser complètement les lieux. 

Audio : Les explications de Marcel Lupien, chef du service incendie de Louiseville

 

À lire également : Un incendie jette une quinzaine de personnes à la rue à Louiseville