103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Louiseville continue de voir sa population diminuer en 2016

6 janvier 2016

Encore une fois cette année, les données démographiques démontrent une baisse de la population dans la MRC de Maskinongé.

En 2016, cette diminution représente un recul de 0,26% comparativement à l'année précédente.

Louiseville poursuit sa chute

En termes de résidents, c'est la municipalité de Louiseville qui enregistre la plus forte baisse avec une perte de 74 habitants (1,01%) de 2015 à 2016. Les Louisevillois se chiffrent donc désormais à 7277 en 2016, comparativement à 7351 résidents en 2015 et 7435 résidents en 2014.

Toutefois, selon le pourcentage de la population, c'est la municipalité de Sainte-Angèle-de-Prémont qui connaît la chute la plus marquée avec une diminution de 3,17% de sa population, passant de 631 à 611 résidents en 2016. 

Parmi les autres municipalités qui ont également connu une baisse de leur population, notons, Saint-Justin (-2,89%), Saint-Barnabé (-2,14%), Saint-Édouard-de-Maskinongé (-1,80%), Saint-Alexis-des-Monts (-1,03%), Saint-Paulin (-0,92%), Yamachiche (-0,88%), Charette (-0,80%), Saint-Élie-de-Caxton (-0,71%), et Sainte-Ursule (-0,29%).

Saint-Étienne-des-Grès au sommet

Parmi les municipalités qui réussissent à augmenter leur population, Saint-Sévère décroche la palme au niveau du pourcentage avec une hausse de 4,29% (303 à 316 habitants).

En nombre de résidents, c'est la municipalité de Saint-Étienne-des-Grès qui trône au sommet avec une majoration de 68 citoyens (+1,56%), portant son compte à 4 434 habitants.

Les municipalités de Maskinongé (+1,39%), Saint-Mathieu-du-Parc (+1,30%), et Saint-Boniface (+0,66%) ont également connu une hausse de leur population de 2015 à 2016.

Seule la municipalité de Saint-Léon-le-Grand a vu sa population rester stable à 994 résidents.