103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Saint-Élie-de-Caxton déplore l’acharnement de la CSN

12 avril 2019
Le maire et tous les membres du conseil municipal de Saint-Élie-de-Caxton se disent attristé par l’acharnement de la CSN à démolir la réputation de leur municipalité.  

Cette sortie de la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton fait suite à un article paru dans Le Nouvelliste vendredi dans lequel le président du Conseil central du Cœur du Québec de la CSN, Paul Lavergne, déplore l'inactivité du maire Robert Gauthier dans de nombreux dossiers d'ordre syndicaux relatifs au climat de travail qu'e ce dernier juge problématique.

Monsieur Lavergne représente la quinzaine d'employés syndiqués de la municipalité de Saint-Élie-de-Caxton.

La municipalité rappelle que le 4 février dernier, elle a été adoptée une Politique de prévention du harcèlement, de l’incivilité et de la violence au travail.

Bien qu'au cours des derniers mois, des plaintes pour harcèlement en milieu de travail furent déposé, la municipalité soutient qu'aucune des plaintes déposées ne concerne les élus municipaux ou le directeur général de Saint-Élie-de-Caxton.

Elle soutient qu'elle a pris connaissance des situations à corriger, rencontré les personnes concernées, et des protocoles prévus à cet effet ont été mis en place. 

Rapport sur le climat de travail

La municipalité rappelle qu'un rapport sur le climat de travail au sein de l’administration publique de Saint-Élie-de-Caxton fut réalisé par une firme spécialisée en ressources humaines en novembre 2017.

Celle-ci a identifié les sources des problèmes en matière de climat de travail et a formulé des recommandations pour corriger la situation. Depuis ce temps, la municipalité mettre en œuvre ces recommandations.

De plus, la municipalité soutient qu'elle a embauché un spécialiste, qui a rencontré individuellement chacun des employés, pour valider son travail. Ce processus, qui a été réalisé dans un climat d’étroite collaboration, tire à sa fin.

0:00 / 0:00