103.1 FM
Aucun résultat
Recherche en cours ...
Entrez au moins {{MinCars}} caratères
{{result.Name}}
{{result.SubInfo}}
Facebook Twitter
ÉCOUTEZ en direct
 
 

Nouvelles

Zones inondables: le maire de Maskinongé furieux du décret imposé par le gouvernement

16 juillet 2019
(Photo : Le maire de Maskinongé Roger Michaud, lors du passage du premier ministre François Legault, en avril dernier. Archives)

Le décret adopté par le gouvernement du Québec concernant les restrictions imposées à la reconstruction de résidences à la suite d’inondation ne fait pas l’affaire du maire de Maskinongé Roger Michaud.

Le décret impose un moratoire qui interdit la construction dans les secteurs inondables si un bâtiment touché par une inondation a subi des dommages lui ayant fait perdre plus de la moitié de sa valeur.

Cela vise les zones inondables avec la cote de récurrence 0-20 ans ainsi que celles touchées par les inondations de 2017 et 2019.

La réaction du maire de Maskinongé, Roger Michaud, au micro du 103,1 : 


16 juillet - Roger Michaud.mp3

 

Dans la région, des secteurs riverains des municipalités de Louiseville, Yamachiche et Maskinongé se retrouvent à la fois dans la section 0-20 ans et des secteurs inondés en 2017-2019.

Certains secteurs des municipalités de St-Alexis-des-Monts, St-Boniface, Ste-Angèle-de-Prémont, St-Élie-de-Caxton, St-Léon-le-Grand, St-Mathieu-du-Parc et St-Paulin font seulement partie du 0-20 ans, tandis que des secteurs de Ste-Ursule, St-Édouard-de-Maskinongé et St-Justin ont été inondés en 2017 et 2019 et font partie de la zone d’intervention spéciale.
0:00 / 0:00